Une cavalière émérite

À dada sur mon amant, sa queue dans ma raie de cul

Carlotta était une folle d'équitation. Elle parlait équitation, vivait équitation et baisait équitation. Elle surnommait ses amants "Tonnerre de Murville" ou "Siver" et les chevauchait jusqu'au bout de la nuit, les laissant en sueur et avides de rentrer aux écuries.

Voir aussi :

5 réponses sur “ Une cavalière émérite ”
  1. Tout d’abord on trottine, ensuite c’est le galop pour finir en apothéose avec le saut d’obstacle.
    Attention à la riviere, elle est profonde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *