34 fillette

Amilcar avait un fétichisme sérieux pour les odeurs de chaussures féminines. Comme il ne supportait pas les femmes en général, sa passion lui compliquait la vie de manière assez incroyable. Heureusement que ses nièces laissaient traîner leurs chaussures le soir de Noël...

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *