Les bourses bien pleines de l’avare

non member

Le cul valait bien l’or

Maître Gympse était connu pour son avarice maladive et seule quelques délicieuses créatures dotées d’une queue ravissante savait à quel point il était capable de générosité, ouvrant sa bourse dès qu’il s’agissait de caresser d’autres bourses bien moins lourdes en pièces d’or mais encore plus désirables.

Voir aussi :