Brigitte rêvait de tels seins depuis qu’elle avait croisé cette fille dans les supermarchés »

Une poitrine de rêve à portée de main

Il lui avait fallût des années pour pouvoir lui parler, la cajoler, la couvrir de cadeaux parfumés et enfin la convaincre de se laisser caresser et lécher. Et ces seins, quel miracle ! Il n’y en avait pas de plus doux à des kilomètres à la ronde. En tous les cas, pas à sa connaissance.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *