La fille qui aimait se laisser faire

non member

Un sandwich sensuel au désir épicé

Violette ne voulait pas savoir avec qui elle faisait l’amour. Elle préférait même éviter de voir qu’elle prenait du plaisir avec d’autres femmes. Elle sentait des tétons se presser sur son ventre ou sur son dos, elle sentait l’odeur des sexes humides et elle se figurait autre chose. Qu’est-ce qu’elle se figurait exactement, personne ne le savait exactement.

Voir aussi :