Gertrude, nue dans le salon

On peut se déshabiller dans toute la maison

Elle ne le faisait que lorsque la maison était vide et toute à elle. Et le chauffage à fond, évidemment. Elle avait attrapé il y a deux ans un coup de froid qui avait gelé ses tétons. Mais une fois qu'elle eut compris cette condition quel plaisir de se frotter au canapé, de se caresser devant le miroir de la salle à manger et de danser dans la cuisine.

Voir aussi :

2 réponses sur “ Gertrude, nue dans le salon ”
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *