La lectrice excitée

non member

À chaque Prix Goncourt, une nouvelle culotte

Rose-Lynn évitait d’acheter trop de livres. Ça la mettait dans un état d’excitation incontrôlable. Probablement un reliquat de la drôle d’habitude qu’elle avait prise dans son adolescence de se caresser lorsqu’elle lisait le soir au fond de son lit. C’était pourtant un bon moyen de gagner du temps.

Voir aussi :