Pique-nique domination

Suce mes doigts dans les bois

Dora ne supportait pas les caves sombres dans lesquelles ses dominés rêvaient de se faire fouetter. Il lui fallait le plein air, l'ombre des arbres et la douceur de la mousse pour savourer pleinement l'obéissance des mecs qui se pliaient à ses désirs de domination. Et c’était tellement mignon un petit papillon qui se posait sur le cul nu d’un homme alangui.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *