Soutien non scolaire

Soutenir par les fesses une maîtresse toute en souplesse

Rodrigo aimait le poids plume de sa femme chérie qu'il pouvait lever bien haut et ensuite redescendre sur sa bite érigée. Il n'imaginait pas faire l'amour avec une femme qu'il n'aurait pas pu soulever ainsi par les fesses, maîtrisant à sa volonté le rythme des ondulations montantes et descendantes du désir.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *