Vous ne voulez vraiment pas m’aider ?

Simon n'en pouvait plus de se branler. Cela faisait presque une heure qu'il se secouait la queue et aucune fille ne semblait se préoccuper de ses problèmes d'éjaculation. Et lui qui croyait dur comme fer à la solidarité entre étudiants du campus !

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *