Encule moi vite !

Désir pressent de sodomie conjugale

Avec le temps, Sidoine avait pris peur que son mari aille coucher ailleurs et s'était donc beaucoup documenté sur les fantasmes secrets possibles masculins. La sodomie lui avait semblé une bonne idée mais elle n'avait pas imaginé qu'elle y prendrait autant de plaisir et réclamait une pénétration anale au moins une fois par jour.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *