La grosse femme qui aimait les maigres

Un petit fessier a son charme surtout s’il est coincé

Myriam adorait tortiller du cul devant les copines du bureau. Plus elles étaient coincées, plus ça lui plaisait. Elle se considérait comme une envoyée de Dieu destinée à faire découvrir le cunnilingus à un maximum de femmes maigres.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *