Tire sur la chevillette

Roselyne n'avait pas pensé un instant que lorsque sa cousine avait parlé de lui montrer comment stimuler un homme, elle allait lui montrer comment faire et surtout que ses propres tétons seraient titillés et pincés. Elle détestait ça. Elle mouillait comme pas possible et était incapable de refuser quoi que ce soit quand on lui stimulait ses tétons.

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *